dimanche 7 février 2016

Un article brouillon pour un blog brouillon [DIVAGATIONS #1]


   Ouais, vous ne rêvez pas, c'est moi. Ça fait genre un siècle que vous ne me voyez plus par ici. Ou bien alors j'apparais de temps en temps, en vous promettant de revenir pour de bon à coup de justifications bidons alors que finalement, je finis par m'éclipser au bout de deux semaines. C'est de ça que je voulais vous parler aujourd'hui. C'est un fameux bordel dans ma tête, dans ma vie et dans tout ce que j'entreprends. On peut dire qu'en terme d'organisation, je suis plutôt nulle. Que ce soit ici ou dans ma vie tout court. Alors cet article va tenter de faire le point sur ce qui se passe dans ma tête, et bon sang que ça va être flou... Je vais donc parler avec les mots qui me viennent, je vais parler avec le cœur comme on dit. Du coup je vous préviens, cet article sera totalement brouillon (#divagations), une tentative d'explications à vous, mais surtout à moi-même.

   Bon là je parie que vous vous dites "non mais oh, la meuf elle nous propose une chronique tous les deux mois (et encore) et là elle nous impose un article qui va être hyper relou où elle va se plaindre sans arrêt..." Et vous n'avez pas totalement tord! D'ailleurs si vous ne voulez pas le lire, je comprends parfaitement, au moins cet article aura eu le mérite de me servir de support à confessions. Je ne veux pas me plaindre, j'ai juste envie de discuter avec vous, de me livrer, de vous parler de quelques tracas qui m'occupe l'esprit depuis longtemps (vis-à-vis du blog je vous rassure, je ne vais pas vous saouler avec ma vie privée, bien qu'il y ait des liens et tout mais ça on en parlera peut-être plus tard, bref).

   En fait, si je n'écris rien depuis longtemps c'est parce que... j'ai peur ("heu ok là elle me fait flipper...") Pas peur dans le sens un monstre va jaillir en cas de bide ou que sais-je. Plutôt une peur irrationnelle sur ma façon d'écrire, peur d'entreprendre en fait. J'ai juste l'impression que ce que j'écris... bah c'est nul, c'est de la merde. Je sais à quel point c'est ridicule de penser comme ça, que la blogosphère c'est pour le fun et le partage et qu'à partir du moment où l'on se fait comprendre à travers des mots il n'y a pas de problème. Le truc c'est que je me suis foutue la barre méga haute et ce, sans aucune raison. "genre la meuf elle se croit à l'académie française..." Non ce n'est pas ça, mais c'est comme si je me sentais obligée vous offrir des écrits impeccables à tout niveau (non pas qu'ils le soient hein je précise), comme si j'écrivais des dissertations qu'un prof lirait par la suite en fait, stupide n'est-ce pas? En soit ce n'est pas mal de s'imposer une certaine rigueur je pense, mais le problème c'est que ça vire à l'obsession dans mon cas, je recherche sans cesse une perfection qui n'arrivera jamais et par conséquent je ne ressens plus de plaisir à écrire ET LA C'EST GRAVE LES AMIS car ça ne m'était jamais arrivé auparavant (ou alors pas à cette échelle).


   J'ai toujours aimé écrire. Petite j'écrivais mes propres bandes dessinées, des textes par ci par là, un semblant de roman, des nouvelles,.. Bref, l'écriture a toujours fait partie de ma vie, de manière plus intensive à certains moments de ma vie, un peu plus essoufflée à d'autres, mais elle m'a toujours accompagnée peu importe les événements. Et là, aujourd'hui, plus rien. Ou alors presque plus rien. A cause de cette foutue pression que je m'impose bêtement à moi-même et de plus, sans aucune raison, je ne ressens plus de plaisir à écrire. Et franchement, c'est grave nul et frustrant au possible. Et comme si cela n'était pas suffisant, lorsque une envie soudaine me prends de rédiger une chronique ou quoi que ce soit d'autre même hors contexte de la blogosphère, je me mets une pression de ouf et deviens (trop) exigeante avec moi-même. Je me force à atteindre une certaine perfection (inatteignable de toute façon) que ce soit dans la construction de mes phrases, le vocabulaire choisit, la mise en page, etc. Et parfois ça tourne au ridicule, au point que (trop) souvent, je ne me reconnais plus à travers ma "plume" (j'insiste sur les guillemets). Peu importe le temps et la passion utilisés dans la rédaction d'un quelconque écrit, je ne suis jamais satisfaite de moi-même. J'ai l'impression de ne pas transmettre suffisamment de ma personne dans mes avis, de ma passion née du roman en question, une impression de me perdre dans une façon d'écrire qui ne me convient pas... J'en ai marre et je veux que ça change.

   Mon blog, c'est mon bébé. Je souhaite qu'il me ressemble davantage, qu'il soit mon identique reflet, qu'il me corresponde parfaitement. Je me suis perdue pendant trop longtemps et maintenant, je dis stop. Je veux retrouver ce plaisir d'antan lorsque la forme ne m'handicapait pas et que seul le fond comptait. Tant pis pour les répétitions, tant pis pour les phrases interminables, tant pis pour la mauvaise ponctuation, tant pis pour les quelques fautes d'orthographes que je ne remarque pas, tant pis pour les constructions de phrases douteuses, tant pis pour le manque de vocabulaire, tant pis pour la fluidité, tant pis si je ne trouve pas l'inspiration et qu'une chronique ne se limite qu'à deux lignes,... Tant pis pour tous ces petits défauts qui m'empêchent d'écrire et d'éprouver du plaisir. Désormais je vais faire en sorte de m'enlever cette peur, cet auto-fardeau de non-sens, et simplement écrire. Sans pression. Sans m'imposer quoi que ce soit. Avec passion. Point barre.

   Voilà *prendsuneinspirationprofonde*. Je me sens déjà mieux d'avoir couché sur écran ce qui me bloque depuis plusieurs mois. J'ai conscience que cela peut sembler ridicule d'avoir peur d'écrire, peur de se décevoir soi-même dans le cadre de la rédaction de simples avis lecture sur Internet, ce qui devrait être au contraire synonyme de plaisir et simplicité. J'avais cependant besoin de vous en parler, de vous donner les réelles raisons pour lesquelles je m’absente si souvent et reviens alors avec la fameuse excuse du temps-qui-manque. A présent je ne veux plus me cacher de ce poids que je jugeais honteux et qui m’entraînais par conséquence dans de nombreuses panne de lecture. Je veux régler ces soucis et cela va commencer par reprendre confiance en me (re)lançant dans le partage de ces choses qui m'animent au quotidien, c'est à dire la lecture évidemment mais également d'autres choses qui pourraient apparaître prochainement sur le blog. A partir de maintenant, je suis à la recherche du goût perdu et c'est par ici que commence ma quête, par cet article hyper brouillon qui, finalement, me ressemble carrément.



22 commentaires:

  1. Je suis un peu pareille... Depuis que j'ai ouvert mon blog, j'évite de relire ce que j'ai écrit (quelques temps après la publication, parce qu'avant, je me relis et je fais relire pour les fautes surtout) parce que sinon, j'ai honte tellement je trouve ça mauvais... Courage ! J'aime beaucoup ton blog et je ne dois pas être la seule !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire! Oh c'est tellement dommage que l'on puisse penser ça de nous.. C'est dingue car c'est le genre de truc qui peut te bouffer la confiance en soi (en tout cas me concernant) et c'est le coup à se rabaisser pour rien quand on y pense si on ne fait rien pour contrer ça. Mais en fait je crois que ça fait clairement partie de la nature humaine.. Bref. Et sinon je tiens quand même à te dire que j'adore ton blog et trouve tes articles extrêmement bien écrits. Ils captent immédiatemment l'attention (notamment grâce à ton humour). En fait ton blog il est ultra cool et ce, depuis tes débuts :)

      Supprimer
    2. Haha c'est tout à fait ça, confiance en soi zéro pointé ! Bon, j'arrive à me soigner mais faut vraiment pas que j'y pense trop ^^ Après, ça peut être une bonne chose de parfois se remettre en question...

      Un grand merci en tout cas, ça me fait vraiment vraiment vraiment vraiment plaisir <3

      J'espère qu'on va te revoir un peu plus par ici parce que, moi aussi, j'adore ton blog et tes articles ! Mais il faut que ça te fasse plaisir à toi, c'est le but premier d'un blog tout de même ;)

      Supprimer
    3. Tout à fait, une remise en question ne fait pas mal de temps en temps, cependant il ne faut pas que ça tourne dans l'effet pervers, càd se rabaisser. C'est pas facile de mettre les choses à plat et avoir un regard objectif :)
      Merci à toi surtout! <3 Je vais revenir c'est certain, ça me manque tellement! Il faut juste que je souffle, oublie cette foutue pression et que je me lance :)

      Supprimer
  2. bon courage pour ton retour, j'espère que tu retrouveras le goût d'écrire sans pression!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, ton petit mot me fait plaisir <3

      Supprimer
  3. Il faut que tu te détaches de cette mauvaise idée! Pour mes premières publications, j'avais une peur folle de me ridiculiser, me disant que ce n'était pas fait pour moi, que je ne serais pas à la hauteur... Et si mes articles ne plaisent pas? Que ce visuel que j'ai passé des heures à créer, remanier ne plait pas? Puis, j'ai eu quelques commentaires gentils, des félicitations sur mon contenu, sur le graphisme de mon blog. En recevant ces messages me disant qu'ils étaient de même avis que moi sur un livre, ou au contraire me donnant leur point de vue, me remerciant d'un avis qui leur a donné envie de lire le livre, etc.. je me suis rendu compte qu'au final, le lecteur ne vient pas sur un blog pour la perfection de celui-ci, mais pour la sincérité et l'implication que son créateur. (Je ne suis pas pour autant satisfaite à 100% de ce que je pond...) Tout ça pour dire, même si ce n'est pas évident, il faut aller au delà de cette peur! Sois juste toi-même dans tes articles, corrige les quelques fautes d'orthographe qui te piquent les yeux quand tu en vois, et pour le reste, personne ne t'en tiendra rigueur! Peut-être devrais-tu tenter de mettre en place un nouveau type d'articles pour te redonner l'envie d'écrire? Dans tous les cas, courage! J'espère e retrouver bientôt car ton blog manque par ici!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as tout à fait raison. C'est vrai ça, le lecteur finalement ce qui lui importe le plus en se baladant sur les blogs c'est de découvrir des bouquins, partager à ce sujet, etc et non de juger la personne sur sa manière d'écrire.. En réalité je me rends compte que nous sommes notre propre obstacle car quand j'y pense, je n'ai jamais eu de remarque négatives sur la forme de mes écrits. Je me suis véritablement auto-crée cette pression. Je vais faire en sorte de m'en détacher, surmonter cette peur et retrouver le plaisir d'écrire, me retrouver moi-même, c'est ce qui compte le plus. Et ce cheminement passera sûrement par des articles un peu différents en effet, je vais réfléchir là-dessus. En tout cas, cet article confession m'a déjà fait du bien, vraiment. En tout cas, merci pour ton message qui m'aide énormément!

      Supprimer
  4. Il ne faut pas se mettre la pression ! Personnellement, j'adore ton blog alors sincèrement, c'est le plaisir. Ton blog doit rester une activité/une passion qui te permet de t'évader ou de te créer un cocon :) Courage et j'espère que tu vas revenir en force ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci merci merci pour ton message ♥ Je vais faire en sorte de revenir en force et que mon blog redevienne ma bulle de plaisir!

      Supprimer
  5. Déjà, je trouve que ton article est très bien écrit et pas du tout brouillon.
    Je crois qu'on est tous, blogueurs, passés par cette phase où tout ce qu'on faisait ne nous convenait pas. Ça a été mon cas, quand j'écrivais des chroniques pour un autre blog. J'en avais marre, je m'imposais des contraintes, je faisais de la merde, et du coup j'ai arrêté. Puis je suis tombée sur un livre dont je voulais absolument parler parce que je ne pouvais pas tout garder pour moi. Et j'ai parler avec le CŒUR. C'était peut-être mal dit, mais au moins j'ai dit ce que je ressentais.
    Si je peux te donner un conseil, fais une pause dans tes chroniques, et laisse le temps passer. Viendra forcément un jour où tu auras lu un livre absolument inoubliable et dont tu veux que tout le monde le connaisse (ouh là là, c'est mal dit x)). Alors là je pense que ton envie reviendra. Et puis, tu sais, personne ici ne va te juger parce que tes chroniques ont des fautes ou je ne sais quoi !
    En tout cas j'aime beaucoup ton blog, et je continuerai de le visiter. ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais carrément tu as raison sur toute la ligne! Je pense qu'en effet on passe tous et toutes par cette mauvaise passe, je m'en rends compte en lisant vos commentaires qui, dans un sens, me rassurent énormément. Et merci pour le conseil, je suis justement en train de lire un livre (une BD pour être exacte) qui me transporte au delà du papier et je n'ai qu'une envie: vous en parler! Merci pour ton passage et de m'avoir rassurée, merci tout simplement ♥

      Supprimer
  6. Je me retrouve beaucoup dans ce que tu as écrit. Je suis moi aussi très perfectionniste, mais depuis que je tiens le blog avec Julie, je me mets la barre moins haut, je suis plus "cool". C'est parfois le bordel dans mes chroniques, il y a 2-3 fautes par-ci par-là, mais je m'en fiche. Fût un temps où j'écrivais beaucoup de fictions, mais ça fait 1 an que je n'écris plus, car justement, comme toi, je mettais la barre trop haut, je voulais quelque chose de nickel alors que ce que j'écrivais devenait de plus en plus merdique. Du coup, je n'écris plus de fictions : plus d'inspiration, et la motivation s'est envolée. Elle reviendra un jour, mais il est important de faire une pause, il faut savoir se recentrer.
    Ce qu'il faut se dire, c'est qu'on écrit des chroniques pour le plaisir. Pour les autres mais avant tout pour nous. Chacun son style ; de toute façon la perfection n'existe pas. Perso quand je fais une chronique, je n'essaye même pas de me relire ; je regarde juste vite fait s'il n'y a pas de fautes parce que je suis très à cheval là-dessus. Ton blog est très beau, et tu fais de bonnes chroniques, alors surtout ne te mets pas la pression, c'est inutile. :) Et si tu veux, tu peux aussi faire des mini-avis au lieu de longues chroniques. Des fois ça aide. ;) J'espère que tu sortiras de cette mauvaise passer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, il faut savoir se recentrer de temps en temps et surtout savoir lacher prise, ce que je compte faire à présent. Me mettre cette pression, surtout dans ce contexte qui est sensé être fun et détendu, ne sert à rien. Merci pour ton message qui me fait du bien et pour les conseils que je vais prendre en compte. Merci d'avoir pris le temps de me lire et de m'écrire! :)

      Supprimer
  7. Tu te retrouves dans la situation dans laquelle je me suis trouvée il y a quelques années. Il faut savoir que j'écris avant tout mes chroniques pour une radio et que forcément la forme n'est pas tout à fait la même. A l'époque, je faisais cela et je réécrivais pour le blog d'où une certaine frustration qui s'est vite invitée. Du coup, j'ai lâche le blog pendant plus d'un an, je n'avais plus l'envie. J'ai décidé de le reprendre en septembre en ne réécrivant plus mes avis. Si les gens jugent que cela ne leur convient pas, ils sont libres de partir. Et depuis tout va mieux. Tout cela pour te dire, il ne faut absolument pas que cela devienne une contrainte, tu t'étioleras petit à petit. Fais le pour toi, comme tu en as envie et ton vrai "public" sera présent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton témoignage. Je t'avoue être rassurée de ne pas être la seule à avoir vécu ça (bien que le fait que ça t'est arrivé me chagrine) et malheureusement je ne pense pas être la dernière. Je pense que la solution, et tu le dis très bien, est de faire les choses selon ses envies, de s'éclater à faire ce qu'on aime et ce, de la manière que l'on souhaite, sans contraintes. Merci pour ton passage, ça me fait plaisir :)

      Supprimer
  8. Je comprends ce que tu veux dire par cette peur d'écrire :) mais en effet il ne faut pas que tu essayes d'atteindre une supposée perfection, perso je trouve déjà tes chroniques super bien écrites :o et ton blog très agréable aussi (ah, ton chat <3) ! Quand je lis les chroniques des autres j'ai toujours l'impression d'avoir fait du caca en comparaison mais je me dis qu'on fait tous des choses différentes point barre ^^'
    Bon courage, et que la motivation soit avec toi ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, vraiment <3 Oh oui je plussoie la partie sur la comparaison! C'est le mal du siècle! Il faut vraiment apprendre à regarder devant soi et non chez le voisin car à se comparer sans cesse, c'est clair que ça n'arrange rien (facile à dire, c'est humain de vouloir toujours faire mieux et par conséquent se démarquer des autres). Mais comme tu dis, nous faisons tou.te.s les choses différemment et cela ne veut pas dire que le travail de l'un.e est forcément moins bon que celui de l'autre. Une notion que j'aimerai vraiment intégrer dans le futur car ça peut gâcher la vie. Merci pour ton commentaire :D

      Supprimer
  9. Je vais te tirer les oreilles !! :o Ton blog est génial, écris le pour toi, aucun blog n'est parfait, j'écrirai aussi 10 000x la même chronique de façon différente, c'est pour ça que je la tape d'une traite d'un coup sans me poser des questions, en me fixant les essentiels à cibler :) Je veux bien te motiver tous les jours si tu veux, je veux bien même lire tes chroniques à l'avance, avant de les poster si tu n'as toujours pas assez confiance :) Regarde tous les gens qui sont encore derrière toi, pour t'encourager :D Ton blog en vaut largement la peine, plus que d'autres gros blogs comme tu dis, qui n'en valent même pas la peine :p Je suis là pour réparer tes pannes littéraires et pour te motiver quand tu veux ! Pareil à la librairie, histoire de s'évader ensemble dans les rayons :D Si tu arrêtes ton blog, si tu le laisses mourir, j'arrête le mien :o Que ferais-je sans ma partenaire :( ALORS MO-TI-VA-TION ma p'tite Julie !!! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mais tu es tellement adorable :D ♥ Merci pour toute cette motivation, merci d'être une partenaire ultra méga cool et investie en plus, je n'en demandais pas tant :) Mais ne t'en fais pas, je ne laisserai pas tomber le blog, c'est juste un passage à vide (qui dure depuis trop longtemps c'est vrai) que je compte bien éradiquer! Mais ça va déjà mieux, je m'y remets petit à petit, à commencer par ton tag tiens! :p

      Supprimer
  10. Hey! J'ai découvert ton blog tout récemment et j'adore le style et tout *-*
    Je t'ai donc tagué pour le liebster award sur mon blog :)
    http://lulabouquine.blogspot.fr/2016/02/tag-le-liebster-award.html

    RépondreSupprimer
  11. Je ne relis pas mes chroniques non plus. Je sais que je n'ai pas la fibre ni l'âme d'une grande auteure. Mais je fais ça pour le plaisir, pour partager ce que je ressens lors de mes lectures. Je fais de mon mieux. Mon blog est un lieu de partage où je laisse mes avis, mes idées et certes elles sont parfois en vrac. Mais tant pis ! Justement, ce n'est pas un lieu où je dois me prendre la tête à faire de belles phrases. Je crois que je le fais tellement en cours pour mes dissertations que je n'ai pas envie d'avoir cette contrainte en plus sur mon blog. Ton blog est génial, tu fais du très beau travail! Alors continue :D

    RépondreSupprimer

Je vous remercie pour votre réaction ♡