vendredi 16 octobre 2015

Rick Yancey, "La 5e vague, tome 1".

Auteur:   Rick Yancey
Titre:   La 5e vague
Editions:   Robert Laffont (R)
Nombre de pages:   592
♥♥♥♥♥ Coup de cœur 

Quatrième de couverture

1ère Vague : Extinction des feux
2e Vague : Déferlante
3e Vague : Pandémie
4e Vague : Silence

   La 5e Vague arrive... Ils connaissent notre manière de penser. Ils savent comment nous exterminer. Ils nous ont enlevé toute raison de vivre. Ils viennent maintenant nous arracher ce pour quoi nous sommes prêts à mourir…


Mon avis

   Alors là… J’en perds mes mots. Comment vais-je faire pour vous décrire mon sentiment face à ce roman ? Comment dois-je m’y prendre pour vous donner envie de défiler chaque phrase de ce récit explosif et addictif ? La 5e vague est une véritable claque, une explosion de matière et sensation, un véritable coup de cœur. De quoi parle ce livre ? J’aimerai vous en révéler le moins possible. J’aimerai que vous vous y plongiez sans réfléchir, sans en savoir davantage pour savourer chaque instant et vivre chaque révélation avec des palpitations dans l’abdomen, comme ce fut le cas pour moi. Pour ces raisons, je ne parlerai que de mon ressenti et je prie pour que cela suffise à vous donner envie de le lire, tout en en sachant le moins possible sur l’histoire.

   Dès le début, l’intrigue se met en place et nous plonge dans une atmosphère oppressante et anxiogène. L’auteur ne perd pas son temps et pose les bases de son récit en le parsemant de révélations, de détails supplémentaires au fil des pages, créant ainsi un rythme et une soif d’en découvrir toujours plus. Chaque fin de chapitre est une véritable torture, dévorer le plus de pages était mon unique objectif. 
Imprégnée des personnages et de leur histoire, voilà ce que j’étais. Je les ai trouvé stupéfiants, abondamment forts chacun dans leur rôle malgré la situation catastrophique qui se présente à eux. Cassie m'a notamment marquée par son sang froid et son désir de poursuivre ses objectifs quel qu'en soit le prix, même au péril de sa vie. Elle est loin de l'héroïne Young-Adult stéréotypée que l'on a l'habitude de retrouver dans ce genre littéraire. Elle est forte, sarcastique, tout en étant sensible et terriblement attachante comme lorsqu'elle sert dans ses bras ce nounours empreint d'une grande symbolique à ses yeux, sa lueur d'espoir dans cet enfer. Evan Walker a su me captiver également de part sa personnalité et le mystère qui plane autour de lui. Chaque personnage dans leur essence a su me toucher pour une raison ou une autre et apporter quelque chose d'unique à ma lecture. J'avais la sensation de jouer le rôle d'un journal intime dans lequel chacun contait son quotidien, exprimait ses états d'âmes. J'avais l'impression d'être leur bouée de sauvetage à laquelle il pouvait s'accrocher, se libérer d'un poids.

   Je ne peux que saluer le talent de l’auteur pour avoir créer autant de réalisme, à l’aide d’une narration personnelle à plusieurs points de vues alternés, dans ce monde anéanti par ce qui pourtant nous semble si factice. Par conséquent un rapprochement puissant voit le jour entre les protagonistes et le lecteur. Je vivais la peur, l’angoisse, la joie, les pleurs, les inquiétudes de chacun. Je sentais leur souffle s’accélérer sous l’adrénaline, le sang qui coulait de leurs blessures, les larmes qui roulaient sur leurs joues. J’étais parmi eux. J’étais eux. La distinction ne se faisait plus. Cette sensation d’appartenance et d’immersion totale dans le récit a accentué mon adoration envers ce roman, déjà formidable dans le fond. 
En effet, la forme ne fait qu’ajouter un degré d’excellente au contexte apocalyptique judicieusement mis en place par l’auteur, où toute la société est brisée, laissant place à une anarchie totale. Tout se qui constituait le monde tel que nous le connaissons s’est écroulé, l’humanité est livrée à ses propres démons, démunie de la superficialité qui la maintenait en vie pour retomber à l'état primitif. Seuls les réflexes et émotions primaires de l'être humain persistent, mais cela ne suffit pas à évacuer cette torture psychologique qui grignote la moelle tant physique que morale de chaque survivant. La Terreur prend place, évince la résistance et ne compte pas se dissiper, détruisant ainsi peu à peu l'espoir qui finit par s'évaporer pour devenir une notion abstraite difficile à attraper. Cette situation laisse place au chaos dans le cœur des gens, une paranoïa grandissante que vit le lecteur au même titre que toutes les personnages issus de ce roman.

   Il n’est jamais facile pour moi de parler d’un livre coup de cœur, d’un livre qui m’a transporté au-delà du papier. Je n’avais plus l’impression de lire un livre mais bel et bien de vivre l’apocalypse, de devenir le personnage central d’un enfer, impuissante face à l’étendue du mal provoqué. Entre les faux moments de répits et la multiplication déchaînée des actions, c’est les nerfs à vif, impuissante aux allées et venues d’une vague d’émotions inimaginable balayant tout sur son passage, que j'ai fini ce roman essoufflée, l'esprit en lambeaux. Un roman qui s'adresse directement au lecteur et réveille en lui son instinct animal. Tantôt apeuré.e et rassuré.e, tantôt malmené.e et soulagé.e, vous allez aimer autant que vous haïrez ce sentiment d'angoisse permanent. De ce cauchemar, vous ne sortirez pas indemne.


« En nous exterminant, les Autres nous ont montré la stupidité de la possession. Le propriétaire de cette BMW dernier cri? Il se trouve désormais au même endroit que la femme qui conduisait cette simple Toyota. »

●  

« Parce que, si je suis la dernière, alors je suis l'Humanité.
Et si c'est notre ultime guerre, je suis son champ de bataille. »

●  

« [...] même les personnes les plus sensibles s'habituent aux événements les plus douloureux. La cruauté n'est pas un trait de personnalité. La cruauté est une habitude. »

●  

« Nous sommes tous morts, fiston. Certains le sont juste un peu plus que d'autres. »


30 commentaires:

  1. Bon ok, j'en peux plus de voir d'aussi bons avis sur cette saga ^^ Il FAUT que je m'y mette :)

    RépondreSupprimer
  2. C'est un livre que j'aimerais beaucoup lire ! Merci pour ton avis, j'en cherchais depuis quelques temps. :D Tu as fait une très bonne chronique qui me donne encore plus envie. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, je suis hyper contente si j'ai pu grâce à ma chronique te donner encore plus envie de le découvrir :D

      Supprimer
  3. J'ai également adhéré à ce premier tome qui a été un coup de coeur quand il est sorti :D Maintenant, j'attends le dernier tome avec impatience ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'espère que le dernier tome sortira rapidement, car j'aimerai beaucoup lire le tome 2 mais si je n'ai pas le tome 3 sous la main, je ne pourrais pas attendre haha :D

      Supprimer
  4. Je l'avais adoré moi aussi, il était passé proche du coup de coeur ! Et pourtant, bizarrement, je ne pense pas que je lirai la suite un jour, malgré l'énorme cliffhanger de fin ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bon ?! Comment fais-tu pour résister ? Perso c'est impossible pour moi xD

      Supprimer
  5. Très belle chronique pour un roman a couper le souffle!! ♡

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :)
      Oui en effet, une vraie bombe ♡

      Supprimer
  6. Depuis le temps que j'en entends parler, il faudrait que je m'y mette !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il le faut haha :) Ce livre est gé-ni-al!

      Supprimer
  7. Je n'ai pas lu et, même après ta chronique, ne pense pas le faire .. Ce roman ne m'attire pas vraiment !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh zut.. Mais je peux comprendre s'il ne t'attire pas :)

      Supprimer
  8. AAAAAAAAAAAAAAAAAAH Tu as eu aussi un coup de cœur !! J'en suis trop trop trop heureuse, on pourra se lire le deuxième tome ensemble en même temps comme ça, on ne se spoilera pas mutuellement comme j'aurai pu le faire avec La 5e vague xD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OUUUUUUUUUIIIIIIII ! Dès que je l'achète, dans la minute je veux qu'on le dévore ensemble mouhaha :D

      Supprimer
  9. Il me le faut vraiment vraiment!!!! *.*

    RépondreSupprimer
  10. Je connais ce livre que de nom, mais malgré ta très belle chronique, je n'ai pas vraiment envie de le lire, il ne me tente pas trop. Mais si Emilie l'achète, pourquoi pas ? :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet si elle l'achète, tente quand même l'expérience. On ne sait jamais, ce sera peut-être un coup de cœur pour toi aussi :D

      Supprimer
  11. Ah la 5e Vague !!! Vivement la sortie du 3e tome, je n'en peux plus d'attendre !! ^.^
    Et j'ai hâte de découvrir le film, j'espère que l'adaptation sera à la hauteur !!
    Merci de ton passage sur mon blog qui me permet de découvrir le tien ! Qui est vraiment très joli visuellement et tes chroniques sont très chouettes ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour les belles choses que tu me dis, ça me fait vraiment plaisir! Je suis également très contente d'être tombée sur ton blog que j'apprécie beaucoup :)
      Sinon, j'ai aussi très hâte que l'adaptation sorte. En vue des images que j'ai déjà pu voir, ça risque d'être excellent! En tout cas je l'espère :p

      Supprimer
  12. J'ai adoré ce premier tome ! Un grand chapeau à l'auteur pour l'univers qu'il a créé. J'ai hâte de voir son adaptation cinématographique. Par contre j'ai été très déçue du tome 2 ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il parait que le deuxième tome est assez décevant :( Je croise les doigts pour l'apprécier!
      Et vite vite que le film sorte :D

      Supprimer
  13. Une sublime chronique ! Je l'avais adoré ce premier tome...beaucoup moins le deuxième...Il ne reste plus qu'à attendre le troisième. Et très très hâte de voir l'adaptation cinématographique.
    Bonne fin de journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! :) J'ai peur de me lancer dans le second tome, par crainte d'être déçue :(
      Cela dit, j'ai quand même très hâte de lire la suite, en espérant aimer! Je me réjouis aussi de voir le film :) Bonne journée!

      Supprimer
  14. Un livre qui me fait méga super envie *-* ! :') J'adore les citations :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurai pu encore en choisir 3000 autres mais il a fallu faire un choix haha :p
      J'espère que tu auras l'occasion de le lire prochainement :)

      Supprimer
  15. Je découvre ton blog au fur et à mesure des jours, je n'ai pas la patience de rester 2h sur le même site xD Bref, encore ici un livre de ma wish list et ta magnifique chronique me donne encore plus envie de me le procurer! Ton blog, au fil de mes visites devient vraiment un coup de coeur! Ma PAL, elle, risque de moins t'apprécier =p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh c'est adorable, merci pour ces compliments, ça me fait vraiment plaisir <3
      Et sinon ne t'inquiète pas, ta PAL s'habituera haha Car la 5e vague est vraiment un livre à lire :)

      Supprimer

Je vous remercie pour votre réaction ♡