jeudi 22 octobre 2015

Amy Engel, "The Book of Ivy, tome 1".

Auteur:   Amy Engel
Titre:   The Book of Ivy, tome 1
Editions:   Lumen
Nombre de pages:   342
♥♥♥♥♥ Coup de cœur 

Quatrième de couverture

Voilà cinquante ans qu’une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d’une dizaine de milliers de personnes a fini par se former, et ce qui reste des États-Unis d’Amérique s’est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd’hui, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, lors d’une cérémonie censée assurer l’unité du peuple. J’ai seize ans cette année, et mon tour est venu. Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le garçon qu’on me destine, Bishop, le fils du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche… Bishop doit mourir.

Mon avis


   Je n'ai cessé, depuis sa sortie, d'entendre des avis élogieux sur cette histoire récente se trouvant déjà en haut du palmarès des dystopies. J'ai voulu me faire mon propres avis et je ne regrette en aucun cas de m'y être plongée. Une fois de plus en cette fin d'année, il s'agit d'un nouveau coup de cœur qui a ébranlé mon petit cœur de lectrice. A travers ce récit, Ivy nous conte son quotidien et le fonctionnement de la société dans laquelle elle vit. Un demi-siècle plus tôt, le monde a été décimé par une guerre nucléaire qui a ravagé tout sur son passage. Cependant, un groupe de survivants a réussi à bâtir une cité nouvelle au cœur de ce qui reste des Etats-Unis. Afin de désigner un président, deux groupes se sont affrontés. Aujourd'hui, afin de maintenir une certaine harmonie au sein du peuple, les fils et les filles des camps adverses de l'époque, sont obligés de se lier par le mariage. Aujourd'hui, c'est au tour de Ivy, fille du fondateur, et Bishop, fils du président, de se lier pour le meilleur mais surtout pour le pire: elle a pour mission de tuer Bishop. La révolution arrive...

   Dès le début, la cérémonie des mariages a lieu. L'importance de cet événement se ressent, nous plongeant ainsi dans l'organisation de cette communauté. A la surface, tout semble parfaitement imaginé et exécuté afin que les besoins de chacun soient comblés. En revanche, si l'on creuse un peu, il s'agit d'une société enjolivée, le système semble parfait en apparence mais use de stratagèmes flatteurs pour attirer les gens et par conséquent les aveugler afin qu'ils adhèrent sans broncher aux idéaux émis par la tête dirigeante. Un parfait exemple de démagogie. En réalité, le système s'avère être moralement inquiétant, l'intérêt commun est oublié pour la collectivité, les méthodes sont abusives. En effet au delà du divertissement au quel le livre se destine, il y a un véritable rapport de profondeur, de dénonciation concernant ces méthodes malsaines qui paraissent aux yeux de tous, normales, saines et nécessaires au bon fonctionnement de la cité. Une réelle approche de la notion du pouvoir est abordée par le récit et une interrogation surgit: jusqu'où les personnes avides de pouvoir sont prêts à aller pour le détenir ? On se rend compte que les deux partis, les deux camps ont les mêmes ambitions qui s'apparentent à de bonnes intentions. Mais dans les deux cas, ce n'est pas correct. On se rend facilement compte qu'en fait le bien et le mal n'ont pas de frontière, que cette pseudo-apparence manichéenne n'était qu'une façade. En réalité, rien n'est noir, rien n'est blanc, tout est nuancé. A côté de cela, ce qui a confirmé mon admiration envers ce livre, en plus de tout ce qui le compose tant au niveau des personnages, de l'univers et de l'intrigue politique menant à une véritable réflexion, ce sont les idées positives qui s'en dégagent, notamment des valeurs féministes, d'égalité des genres. Ce fut la cerise sur le gâteau. Je trouve que ces principes étaient inattendus dans un tel roman, d'autant plus que le tout est subtilement mis en place. Une critique sociétale discrète et à la fois criante de vérité est parfaitement bienvenue dans ce genre de roman où l'on s'attend à du simple divertissement, mais qui finalement fait écho à la réalité.

   A présent, j'aimerai vous parler des personnages que le lecteur a la chance (ou le malheur pour certains) de rencontrer dans ce bouquin. En effet, on sort des sentiers battus, des stéréotypes ficelés par le genre que l'on rencontre habituellement dans ce dernier. Je suis ravie de voir que de plus en plus d'auteurs s'engagent dans des chemins innovants notamment en terme de construction des personnages. A titre d'exemple, je pense à La 5e Vague de Rick Yancey où les personnages adolescents sont également fortement matures, réfléchis. J'aime cette conception de l'adolescent, cette image qui lui donne des responsabilités, qui l'amène à la réflexion et à une certaine démarche initiatique, à la recherche de son identité. Ivy est le parfait protagoniste, à mon sens, qui emprunte ce cheminement que j'apprécie tant. C'est une héroïne au caractère fort, qui ne possède pas de filtre, elle dit ce qu'elle pense de manière sincère. De plus, elles revendiquent des valeurs puissantes que je partage. Elle détient une personnalité complexe, forte et sensible. Cependant, un vide et un manque de confiance la rongent de l'intérieur. Elle est touchante dans cette bancalité qui la définit et la rend furieusement attachante. C'est une adolescente avec des responsabilités trop lourdes pour ses épaules, le doute est son pire allié et dans sa tête, c'est le chaos. A travers ce personnage, le roman dépeint la puissance de l'endoctrinement que peuvent exercer des étrangers et même des proches sur notre façon d'interpréter les choses. Toutes les libertés sont entravées, y comprit celle de penser, dans cette société basée sur le mensonge et la manipulation. De ce fait, l'héroïne est complètement perdue entre la réalité et le bourrage de crâne effectué sur elle, égarée entre la raison et son cœur. Que choisira-t-elle ? Abandonnée, seule et manipulée, c'est de cette façon qu'elle se perçoit. Elle peine à trouver sa place et ne se sent bien qu'au près de Bishop. L'amour ne se dicte pas.
   Parallèlement, nous suivons Bishop, ce jeune homme charismatique et réservé, qui renferme ses émotions au fond de lui, contrairement à Ivy qui ne peut les canaliser, impassible face à toute situation. Son cheminement à lui s'apparente à celui d'Ivy, certes il ne s'agit pas de responsabilités de la même teneur, cependant il est amené à faire des choix, à se construire seul, et sacrifier certaines envies bien que sa tête déborde de rêves. Il tente tant bien que mal de trouver sa place dans la société tout en se forgeant ses propres opinions en dépit de la pression des diktats émis par son pèreEtre le fils du président ne garantit pas forcément une vie splendide sans obstacles. J'aime profondément ce personnage d'une bonté inégalable, qui dégage également des principes formidables. Il n'est pas seulement sublime extérieurement, c'est un homme juste, honnête et profondément bon. A mes yeux, il est parfait. Bishop, je t'aime.

   Concernant l'intrigue principale, elle prend le temps de se construire afin que l'ensemble soit cohérent. Tout vient à point à qui sait attendre. Certes la romance prend souvent le dessus sur le fond politique et dystopique qui, je vous rassure, est tout de même bien présent tout au long des pages. Et ce ne fut pas pour me déplaire, bien au contraire. Cela apporte de la douceur dans ce monde brutalement enjolivé. L'action est lente mais les descriptions parfaitement dosées ajoutent ce qu'il faut de nécessaire pour adhérer au monde proposé par l'auteure ainsi qu'à la psychologie des personnages, d'autant plus que la narration se fait à la première personne du singulier, du point de vue d'Ivy, d'où mon attache particulière à cette jeune femme, en plus de m'être identifiée à ses valeurs.

   En conclusion, je n'ai pas trouvé de défauts à ce livre. Il y en a certainement, mais je n'ai pas pris le temps de les repérer tellement j'ai été happée par ma lecture et mes émotions. Une dystopie simple et efficace qui pourtant sort du lot et a su me toucher de part toutes ses facettes variées et intéressantes. Je suis ravie d'avoir suivi la bande et d'avoir apprécié ce livre à mon tour. A présent je n'ai qu'une hâte, retrouver les personnages en m’immergeant dans la suite dès que l'occasion se présentera, c'est-à-dire dans quelques jours. Un beau roman bien construit, divertissant mais surtout intelligent.


« - Et qui veux-tu devenir ?
(…)
- Quelqu’un d’honnête. Quelqu’un qui essaie de prendre la bonne décision. Quelqu’un qui suit son propre coeur, même s’il déçoit les autres. [...] Quelqu’un d’assez courageux pour être tout ça à la fois. »

30 commentaires:

  1. Une très belle chronique ! :)
    Il va vraiment falloir que je me procure ce livre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! :)
      Oui il faut vraiment que tu découvres cette pépite :) ♥

      Supprimer
  2. Encore un coup de cœur ! :o Et bien tu les enchaînes ma parole :D
    Déjà de base ce roman me tentait, mais avec ton avis, c'est malin, je vais devoir l'acheter...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahaha c'est vrai xD Je n'en ai pas eu pendant des mois et maintenant je n'arrête pas de les enchaîner pour mon plus grand bonheur :D Du coup encore une tentation pour toi, il FAUT que tu le lises!

      Supprimer
  3. Ahah, moi aussi j'aime Bishop :') :3 très jolie chronique :)

    RépondreSupprimer
  4. J'ai beaucoup entendu parler de ce roman, j'adore les dystopies mais j'avais peur que ce soit une pâle copie de La sélection. Néanmoins ton avis m'intrigue beaucoup et il est probable que je laisse une chance au roman :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est visiblement pas la même histoire, tu peux donc tenter The Book of Ivy en toute sérénité :) J'espère que tu apprécieras ta lecture :)

      Supprimer
  5. Je l'ai sur ma liseuse ... et je n'ai toujours pas pris le temps de le lire ^^ J'espère le faire avant la fin de l'année mais vraiment pas sûr ... Je suis contente qu'avec toi aussi, ça l'ait fait ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut vraiment que tu le lises, surtout que tu le possèdes déjà! Tu n'as pas d'excuses haha :)

      Supprimer
  6. Ce que tu dis sur ce livre me donne encore plus envie de m'y mettre. Il faut vraiment que je craque :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellente idée! J'espère que tu aimeras ta lecture une fois que tu auras craqué :)

      Supprimer
  7. Je sais plus si je te l'ai déjà dit mais j'adore lire tes chroniques, elles sont tellement bien écrites :D Le fait que la romance passe avant le fond politique et dystopique ne m'a pas dérangée non plus contrairement à d'habitude, on se demande bien pourquoi... ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci c'est vraiment gentil, ça me fait plaisir :) ♥
      Haha je comprends, comment ne pas craquer sur cette romance :D

      Supprimer
  8. Quelle jolie chronique! Bravo :)
    J'avais beaucoup aimé aussi cette petite dystopie fort sympathique, j'ai hâte de lire la suite! Avec une fin pareille, on ne peut que l'attendre avec impatience!
    A très vite :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! :)
      Je suis d'accord, vite vite que la suite sorte. Je n'en peux plus d'attendre haha

      Supprimer
  9. C'est un roman qui a l'air sympa mais je me dis, encore une dystopie et une saga! Donc pas sûre que je le lirais un jour mais on ne sait jamais :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si ça peut te rassurer, il n'y a apparemment que deux tomes! :)
      Franchement si tu as l'occasion de lire cette histoire un jour, essaie. Comme tu dis, on ne sait jamais :)

      Supprimer
  10. Il est dans ma pal, et je ne sais pas ce que j'attends... Peut-être de ne plus avoir de séries en cours ^^
    J'espère que j'aimerais autant que toi et tous les autres !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qu'attends-tu ? Fonce :D Il n'y a que deux tomes en plus, donc pas d'excuses :p
      J'espère vraiment que tu aimeras aussi :)

      Supprimer
  11. Je suis contente que tu aies eu un coup de cœur !!! J'avais adoré cette dystopie, et j'ai hâte de découvrir le tome 2 *-*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, ce livre est vraiment top :D Le tome 2 sort très très bientôt, il ne reste que quelques jours à patienter :)

      Supprimer
  12. J'ai eu comme toi un coup de ❤ pour ce beau roman! :D

    RépondreSupprimer
  13. Je l'ai beaucoup aimé mais je n'ai pas eu de coup de coeur, j'en attendais beaucoup trop ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui sûrement et c'est compréhensible vu tous les avis élogieux qu'on peut croiser sur ce livre. Mais le plus important c'est que l'histoire t'ait plu quand même :D

      Supprimer
  14. Je prends enfin le temps de lire cette chronique! Et, j'ai encore plus envie de me le procurer... Bon faut que je me calme un peu niveau acquisitions livresques, mais aussi pourquoi autant de livres sont tentants? Très jolie chronique en tout cas!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi autant de livres sont tentants? Aaaaah excellente question, je me la pose régulièrement! Quoi qu'il en soit, il faut liiiiiiiiire tous ces supers livres, notamment celui-ci car il est génial :D

      Supprimer
  15. Voilà une bien jolie chronique, complète et précise, qui donne envie de découvrir cette dystopie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci beaucoup, ton commentaire me fait vraiment plaisir! J'espère que tu aimeras ce bouquin à ton tour si tu décides de t'y plonger :)

      Supprimer

Je vous remercie pour votre réaction ♡