jeudi 2 juillet 2015

Mathieu Mériguet, "Pour une liberté".

Auteur:   Mathieu Mériguet
Titre:   Pour une liberté
Nombre de pages:   393

Quatrième de couverture

Quentin vit avec sa fiancée en banlieue parisienne. La vie est morose, il est temps de rentrer à la propriété familiale, une vaste bâtisse située dans le sud de la France, perdue dans la forêt. Paul, son frère, veille sur la propriété en attendant le retour de Quentin. Bûcheron de métier, il vit loin de la civilisation, à l’abri de ses dangers. Il est en communion totale avec la nature, qui lui permet de trouver le repos qu’il cherche. Mais Paul se montre mystérieux depuis quelques mois. Il est distant, et les rumeurs courent à son sujet. Au village, tout le monde redoute Paul, cet ermite robuste et solitaire, qui agit avec une obsession grandissante. Mais plus que tout, c’est la propriété qui inquiète, cette immense maison perdue dans les bois, qui porte dans ses murs un lourd passé. Quel mystère cache donc la forêt ? Que va découvrir Quentin une fois sur place ?

Mon avis

   Avant de vous donner mon avis sur ce livre, je te tenais à remercier l'auteur de m'avoir permis de le découvrir. C'est toujours un plaisir de découvrir de nouveaux auteurs, leur plume, leur univers. Etant en constante soif de découverte, je ne peux qu'être comblée, et ce fut partiellement le cas avec Pour une liberté. On y retrouve Quentin, un homme âgé d'une trentaine d'années, qui vit à Paris avec sa fiancée. Cependant, la vie y est morose. De ce fait, ils décident de partir vivre dans la propriété familiale dans le sud, gardée par Paul, son frère. Dans ce livre plane un mystère, celui de Marina, ancien amour et maîtresse de Quentin. Voici les bases sur lesquelles le récit commence. Ce roman est qualifié de thriller psychologique, cependant je le définirais plutôt de drame familial, qui ne m'a pas laissée indifférente à de nombreux égards.

   Dans un premier temps, je vais vous parler des quelques écueils qui ont obscurci ma lecture, tant dans la forme que dans le fond. Le premier étant la dynamique et la "proportionnalité" de l'action. En effet, durant plus de la moitié de l'histoire, le lecteur est plongé dans la tête de Quentin, le protagoniste principal, créant ainsi une grande proximité permettant d'en apprendre davantage sur lui et son passé. Cette narration me plait, j'aime ne faire qu'une unité avec les personnages. Cependant, cela n'a pas que du positif, surtout lorsqu'on a affaire avec un personnage tel que Quentin. En effet j'ai trouvé cet homme abject pour plusieurs raisons: il est condescendant, macho, égoïste, mégalomane, se permet de tenir certains propos remplis de préjugés concernant de nombreuses thématiques comme la jeunesse qui tourne mal ou les femmes. De ce fait, suite à ses discours et ses actes, je n'ai simplement pas pu ressentir la moindre empathie envers lui. Ceci étant dit, cette aversion envers lui aura au moins eu le mérite de provoquer chez moi quelques fortes émotions comme la colère et la contrariété. Je dois donc bien avouer que je préfère un protagoniste détestable avec une forte personnalité, qu'elle soit bonne ou mauvaise, qu'un personnage plat et lisse, sans caractère.

   A travers cette partie introspective et intensive dans l'esprit des personnages, l'action ne prend finalement forme que vers la fin du récit. Tantôt elle m'emportait, tantôt elle me lassait. Certaines longueurs ont ralenti ma lecture, parsemée de répétitions. Certes je ne vois aucun inconvénient au développement des personnages car cela me permet de m'immerger dans leur tête pour mieux les appréhender, comme je l'ai mentionné plus tôt. Cependant, au fil des pages, je désirais que l'intrigue s'accélère ainsi que son lot de révélations. Malheureusement, cela est arrivé trop tardivement à mon goût. Cependant, une fois l'action plantée et le dénouement lancé, je n'ai pas pu lâcher ma lecture sans en connaitre la finalité.

  Concernant ce fameux dénouement ainsi que les questionnements et ses réponses qui en découlent, je fus surprise, agréablement surprise. Dès le début de l'histoire, une idée du nœud de l'intrigue se forgeait dans ma tête et j'étais persuadée que ma réflexion était la bonne. Mais l'auteur a su brouiller mes pistes et me surprendre avec cette révélation, certes absurde et invraisemblable, mais surtout surprenante et singulière. Rien que pour cela, cette histoire saura me marquer pendant un long moment.

   Pour terminer, j'aimerais vous parler du point, de l'élément qui m'a le plus plu dans ce livre: la plume de l'auteur. Dès le début, ses mots m'ont envoûté. Cependant, je n'ai qu'un seul reproche à lui faire: les dialogues. Je les ai trouvé peu naturels, incompatibles avec le contexte et les personnages. Effectivement, ils sont trop distingués et manque de simplicité dans leur élaboration, surtout dans ce contexte familial. Mais je m'y suis habituée et j'ai même pris du plaisir à me délecter de chaque mot, chaque intonation, chaque tournure de phrases. Un régal pour les yeux.

   En conclusion, Pour une liberté fut une belle découverte malgré les quelques écueils, tant au niveau de la forme et le fond, que j'ai pu relever mais qui ne sont finalement que subjectifs. Je vous invite à découvrir cet auteur et ses écrits. Pour ma part, je garderais un souvenir plaisant passé au côté de ce récit.


20 commentaires:

  1. J'ai lu des avis assez mitigés sur ce roman et la couverture ne me tente pas du tout (je sais je suis superficielle!), ni le résumé d'ailleurs, donc je ne sais pas trop si je le lirai malgré les points positifs que tu lui as trouvé :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord pour la couverture, tout comme toi ce n'est pas vraiment ce que j'aime (je suis également superficielle haha) Mais si tu n'aimes pas le résumé, fort représentatif du roman, tu risques en effet de ne pas aimer l'histoire (même si j'ai quand même envie de te le conseiller :p)

      Supprimer
  2. J'ai aussi découvert ce livre, mais il y a déjà quelque temps et j'avais bien aimé :) !
    PS : J'adore ta bannière *-* !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le compliment <3 Surtout que j'ai galéré pour la créer du coup ça me touche tout particulièrement :) Sinon, je suis ravie d'apprendre que tu as également apprécié ce livre :)

      Supprimer
  3. Je suis contente qu'il t'ai plu, comme on en a déjà parlé, je crois qu'on est d'accord sur plusieurs points : le personnage principal est détestable haha ! :D Mtnt j'espère que l'auteur nous fera découvrir d'autres de ses écrits pour continuer à lire sa plume qui reste très belle :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, on est d'accord haha :D Tout comme toi, je suivrai son évolution sans hésiter :D

      Supprimer
  4. Hum... Pourquoi pas, mais il n'est pas dans mes priorités :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si un jour il fait partie de tes priorités, j'espère que tu l'apprécieras! :)

      Supprimer
  5. Réponses
    1. J'en suis ravie ! Un auteur à suivre sans hésiter :)

      Supprimer
  6. Il me tente bien!
    Liseuse66

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super! J'espère que si tu le lis un jour, tu l'apprécieras :)

      Supprimer
  7. Pourquoi pas :) Le résumé et le titre sont sympas alors à voir ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu auras l'occasion de le lire :)

      Supprimer
  8. Ho j'ai déjà croisé ce livre, il me tente toujours autant =)

    RépondreSupprimer
  9. À priori ce n'est pas un livre qui m'aurait interpellé ou même intéressé mais ton avis m'intrigue. À voir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ce cas je t'invite vraiment à le découvrir par toi-même, il pourrait sûrement te plaire :)

      Supprimer

Je vous remercie pour votre réaction ♡