lundi 26 janvier 2015

Sandrine Collette, "Des Nœuds d'acier".

Auteur:   Sandrine Collette
Titre:   Des Nœuds d'acier
Editions:   Le Livre de Poche
Nombre de pages:   262


Quatrième de couverture

Avril 2001. Dans la cave d'une ferme miteuse, un homme est enchaîné. Théo, quarante ans, a été capturé par deux vieillards qui veulent faire de lui leur esclave. Théo n'a pourtant rien d'une proie facile : athlétique et brutal, il sortait de prison quand ces deux vieux fous l'ont piégé au fond des bois. Les ennuis, il en a vu d'autres. Alors, il refuse de croire à ce cauchemar. Il a résisté à la prison, il se jure d'échapper à ses geôliers.


Mon avis

   L'une de mes résolutions principales en cette année 2015 est de diversifier au maximum mes lectures. Et pour cela, quoi de mieux que de se lancer dans un thriller ? Un genre que j'apprécie énormément et que je ne lis finalement que très peu. Des Nœuds d'acier me semblait être un bon compromis: un mélange de psychologie et de frayeur. Dans cette histoire, nous y faisons la rencontre de Théo, un homme sortant tout droit de prison après dix-neuf mois d'incarcération pour violente agression sur son propre frère qui a couché avec sa femme. En sortant, il décide de fuir et de s'isoler afin de se reconstruire. Cependant, le malheur se place sur son chemin: il fait la rencontre de deux vieux frères qui vont le séquestrer dans leur cave, en l'enchaînant au mur et en le traitant de manière à déshumaniser chaque parcelle de son être. Il devient leur chien de compagnie comme ils aiment bien le nommer, leur esclave...

   Ce livre est une véritable bombe émotionnelle. Le genre de spécimen qui parvient à me captiver du début à la fin. Des frissons m'ont accompagné durant toute ma lecture. Elle fut extrêmement laborieuse dans le sens où les événements, les actes et les paroles qui s'y trouvent sont dépourvues d'humanité et de moralité. Aucun être ne mérite de vivre de telles souffrances tant psychologiques que physiques. Bien qu'il s'agisse d'une fiction, cette histoire n'en est pas moins réelle. En effet, ce genre d'atrocité s'est déjà produit par le passé, se produit probablement encore à l'heure actuelle et malheureusement, tant qu'il existera des détraqués dans ce bas-monde, se reproduira encore...

  Rester de marbre face à ce livre m'a paru totalement impossible. En effet, le récit est présenté sous forme de témoignage, à la première personne du singulier. C'est Théo lui-même qui relate le calvaire qu'il est en train de vivre, ce qui m'a permit d'être en adéquation avec ses émotions. J''étais lui, tout simplement. Au début, je ne l’appréciais absolument pas de part sa façon d'être et ses actes, et puis j'ai appris à le connaître. Ses souffrances, je les ai vécues. Chacune de ses blessures, dans son âme ou dans son corps, je les ai ressenties. La peur me bouffait les entrailles. Lorsqu'un livre me permet de m'identifier au personnage au point de vivre les exactes émotions de ce dernier, j'appelle cela un coup de maître. Je trouve que l'auteure est dotée d'un talent monstre, d'une réelle capacité à capter le lecteur et ce, coûte que coûte, en lui infligeant les pires atrocités au même titre que ses protagonistes.

   Certaines scènes m'ont horrifiées, d'autres m'ont émue aux larmes. J'ai même pleuré de rage devant tant d'injustice. Ce livre m'a retourné l'esprit, l'estomac: chacun de mes organes en a pris un coup. Il me marquera sans doute à vie. Il n'est pas sanglant pour autant, il s'agit surtout d'un thriller psychologique où le lecteur y rencontre des personnes psychologiquement dérangées, toutes sans exception. Mais n'est-ce pas pire que le sang ou le gore pour le gore ? Personnellement, je pense que si... Des Noeuds d'acier m'a absorbé jusqu'à la dernière phrase: j'ai vécu cette histoire de bout en bout et c'est seulement une fois le livre refermé que j'ai pu à nouveau reprendre une respiration correcte. Si vous êtes à la recherche de telles émotions, laissez-vous tenter par ce thriller anxiogène, haletant, oppressant, féroce et à la fois captivant.


13 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas du tout mais le résumé et ton avis m'intrigue à voir !

    RépondreSupprimer
  2. Une chronique qui fait véritablement honneur à ce livre et à son contenu. :)
    J'ai été moins enjouée que toi de par le dénouement que j'ai trouvé "facile" mais cela reste un écrit prometteur tant tout ce que tu dis est véridique. Indéniablement Mme Collette est une auteure à suivre vu son talent.
    Bisous.

    RépondreSupprimer
  3. Tu me donnes vraiment bien envie de découvrir ce thriller que je ne connaissais pas du tout *_*

    RépondreSupprimer
  4. j'ai beaucoup aimé aussi ce roman, du suspense et un huit-clos comme j'aime !

    RépondreSupprimer
  5. Il a l'air pas mal...! ça me fait un peu penser à Theon Greyjoy dans Game of Thrones qui est "transformé" psychologique (et physiquement un peu) en chien (ET NON JE N'ATTENDS PAS DU TOUT LE NOUVEL EPISODE DE LA SAISON 5...!!) :p

    RépondreSupprimer
  6. Le résumé ne me parle pas spécialement, mais vu ton avis, je vais prendre note du titre et de l'auteur

    Célia

    RépondreSupprimer
  7. Oh ce genre de thriller est souvent très passionnante et puis ta chronique donne bien envie. Je pense que je l'emprunterais si je le trouve ^^

    RépondreSupprimer
  8. Le résumé ne m'intéresse pas plus que cela, alors je ne crois pas le lire.

    RépondreSupprimer
  9. Il ne me tente en tant que roman mais en film avec plaisir!
    Liseuse66

    RépondreSupprimer
  10. Le résumé me fait vraiment envie et ta chronique aussi ! J'apprécie les thrillers, je prends note :)

    RépondreSupprimer
  11. Ta chronique donne très envie mais je suis peureuse. Je préfère les thriller doux et légers. Cependant, je note, ça peut plaire à des amis !

    RépondreSupprimer
  12. J'adore les thrillers, mais celui-ci à l'air terriblement différent de ce que j'ai lu jusqu''ici ! :p

    RépondreSupprimer
  13. C'est un thriller qui fait frissonner c'est certain, mais si j'ai pu le lire (je suis une grande peureuse), tout le monde peut le lire haha. Donc si tu veux le lire tu peux y aller! :) ----------------- J'hésite encore même s'il devrait me plaire. ^^ Merci en tout cas pour cette découverte !

    RépondreSupprimer

Je vous remercie pour votre réaction ♡