lundi 19 mai 2014

Stephen King, "Dôme, tome 1".


Auteur:   Stephen King
Titre:   Dôme, tome 1
Editions:   Le Livre de Poche
Nombre de page:   840
Note:   8,5/10

Quatrième de couverture

     Le Dôme : personne n'y entre, personne n'en sort. A la fin de l'automne, la petite ville de Chester Mill, dans le Maine, est inexplicablement et brutalement isolée du reste du monde par un champ de force invisible. Personne ne comprend ce qu'est ce dôme transparent, d'où il vient et quand – ou si – il partira. L'armée semble impuissante à ouvrir un passage tandis que les ressources à l'intérieur de Chester Mill se raréfient. Big Jim Rennie, un politicien pourri jusqu'à l'os, voit tout de suite le bénéfice qu'il peut tirer de la situation, lui qui a toujours rêvé de mettre la ville sous sa coupe. Un nouvel ordre social régi par la terreur s'installe et la résistance s'organise autour de Dale Barbara, vétéran de l'Irak et chef cuistot fraîchement débarqué en ville...

Mon avis

     Voici un premier tome qui m'a conquise de part de nombreux points ! Premièrement, j'ai aimé retrouver le style authentique de Stephen King que j'apprécie, qui me permet de me plonger directement dans ses histoires. En effet, la façon qu'il a de décrire les personnages, les lieux, les événements me permet à chaque fois de visualiser parfaitement le contexte, ce qu'il essaie de nous faire parvenir à travers ses mots. Certes, de temps en temps j'y ai retrouvé certaines longueurs qui ne m'ont cependant pas plus dérangées que ça. De plus, dans Dôme, avouons-le, l'histoire est très originale ! Un dôme, invisible, épousant parfaitement les limites d'une petite ville appelée Chester's Mill, dont les habitants ne peuvent pas en sortir. C'est ce qui m'a donné envie de lire ce roman: son histoire farfelue

    Durant tout le roman, nous suivons tous les personnages l'un après l'autre. Et autant vous le dire de suite: il y en a énormément ! Parfois, il m'arrivait de me perdre dans leurs noms et prénoms. Heureusement, j'ai rapidement su m'adapter. Nous découvrons donc le point de vue de chaque personnage ainsi que leur vie, au fil des pages. Certains sont attachants, d'autres complètement abominables faisant des choses atroces ! Je pense notamment à la police de Chester's Mill, dirigée par le deuxième conseiller de la ville, Big Jim Rennie, qui tente de mettre la ville à ses pieds en profitant que le Dôme soit là pour empêcher les habitants de s'enfuir, tel une prison. Et va s'en suivre une sorte de régime dictatorial... Bref, j'ai ressenti beaucoup de haine envers ces quelques personnages, mais je ne vous en dis pas plus.

     Enfin, c'est certain que je vais me précipiter sur le deuxième tome, je n'ai qu'une hâte: découvrir la suite de cette histoire insolitebien fondéepleine de recherches,... Je vous conseille ce diptyque les yeux fermés, cependant, je ne dirais pas qu'elle soit pour moi un coup de cœur tant que je n'aurais pas lu la suite, étant donné que l'histoire est loin d'être terminée dans le premier tome. Pour ceux qui n'auraient pas l'envie de la lire, la série télévisée a fait son entrée sous le nom de Under the Dome. Il est évident que je la visionnerais une fois que j'aurais, bien entendu, lu le deuxième tome.


L'avis de Mathilde, ma partenaire :



2 commentaires:

  1. Je suis tout à fait d'accord avec ta chronique ! C'est un des Stephen King que j'ai préféré. :) Tu n'as pas lu le tome 2 ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si, j'ai lu le tome 2. D'ailleurs la chronique ne tardera pas à arriver :) Un excellent diptyque en tout cas!

      Supprimer

Je vous remercie pour votre réaction ♡