samedi 24 mai 2014

Martine Pouchain, "Zelda la rouge".


Auteur:   Martine Pouchain
Titre:   Zelda la rouge
Editions:   Sarbacane (Collection Exprim')
Nombre de pages:   245
Note:   8/10


Quatrième de couverture

     Deux sœurs habitent une grande maison avec des colocs. Zelda, 16 ans, est en fauteuil roulant depuis qu'une voiture l'a renversée ; l'aînée, Julie, veut la venger. Ne pense qu'à retrouver le chauffard. Zelda, pleine d'énergie et de passion, se destine à la politique ; Julie, elle, a sacrifié ses études, sa joie de vivre, pour subvenir à leurs besoins. Arrive un certain Baptiste...


Mon avis

     Je remercie chaleureusement les Editions Sarbacane de m'avoir permis de découvrir ce roman avec lequel j'ai passé une excellente lecture ! Dans cette histoire, nous suivons deux sœurs, Zelda,16 ans et Julie, 20 ans. Leur vie est loin d'être évidente. En effet, plusieurs événements tragiques ont chamboulé leur existence, en commençant par la mort de leurs parents lorsqu'elles étaient de jeunes enfants, et celle de leur grand-mère Mémène qui les a pratiquement élevé, dans sa grande maison que les deux jeunes femmes ont récupéré après son décès. Ensuite, arrive l'épisode dramatique, l'un des sujets principal de ce roman: l'accident de Zelda lorsqu'elle avait dix ans, renversée par une voiture. Suite à cela, elle se retrouve malheureusement en chaise roulante. Julie ne souhaite qu'une chose, retrouver le chauffard et se venger...

    L'accident n'est pas le centre du sujet. Le roman aborde une multitude de thèmes différents: l'handicap, la vengeance, l'amour, la mort, la vieillesse, la compassion,... Ils sont plutôt biens exploités, bien relatés et enrichissent le roman. Cela permet une certaine diversification de l'histoire, de toucher un maximum de personnes. De plus, l'alternance de narration entre Zelda et Julie au fil des chapitres m'a énormément plu. On découvre leur point de vue à tour de rôle sur les événements qui interviennent dans leur vie.

    Le point fort de ce livre sont les personnages. Ils sont tous extrêmement attachants notamment Zelda, une personne pleine de vie malgré la souffrance et la peine qui a traversé sa vie. Son handicap ne l'empêche en aucun cas de profiter des petits bonheurs et des grands moments. Au contraire, elle déborde d'ambition et se destine à la politique. C'est une adolescente intelligente, ultra optimiste, qui n'hésite pas remonter le moral des personnes qui l'entourent et possède un humour qui m'a fait rire à plusieurs reprises.
      Ensuite nous avons Julie, la grande sœur, le parfait contraire de Zelda. Elle est extrêmement pessimiste, se renferme sur elle-même, refuse de s'ouvrir aux autres, croule sous les tracas quotidiens et surtout, elle n'a qu'un seul but dans sa vie: venger sa sœur, coûte que coûte. Ce personnage parait fort négatif. Cependant, je suis parvenue à m'attacher à elle, à la comprendre. Depuis la mort de Mémène, elle croule sous les responsabilités, doit s'occuper, évidemment, de Zelda et travaille dans une maison de retraite pour assurer un revenu. Elle ne profite plus de sa vie et pense uniquement au bien-être de sa petite sœur. De plus, ce qui m'a énormément plu avec ce personnage, c'est le don d'extralucide qu'elle possède, qui se présente sous la forme de visions. Elle est capable de voir les défunts également. Une petite touche de fantastique que j'ai trouvé plaisante et originale dans ce monde si familier.
Ces sœurs n'ont pratiquement rien en commun et pourtant un lien fort les unit. Leur relation est émouvante et attendrissante.
     J'ai aussi beaucoup été touchée par les autres personnagesKathy, leur colocataire quadragénaire toujours de bonne humeur mais complexée par son physique. Jocelyn, un ancien SDF passionné par le jardinage et le bricolage. Paul, leur voisin âgé de quatre-vingt six ans, philosophe et amoureux de peinture. Alix et Selim, les meilleurs amis de Zelda. Sans oublié Baptiste, une jeune homme charmant et mystérieux.
.
     Malheureusement, certains points négatifs ont obscurcit ma lecture. En effet, je n'ai pas réellement accroché au style de l'auteure. Pourtant le langage est familier et accessible, ce que j'apprécie, d'habitude, énormément. Cependant, certaines expressions et métaphores m'ont gênées. Je les ai trouvé étranges ou alors je ne les ai tout simplement pas comprises. Quelques néologismes font leur apparition également et m'ont paru curieux. Pour terminer, j'ai trouvé la fin extrêmement prévisible ! Je suis déçue de la tournure de certains événements. J'aurais aimé que l'intrigue soit mieux exploitée, plus approfondie.
.
     En conclusion, je vous conseille ce roman pour les valeurs qu'il dégage. Les thèmes abordés sont nombreux et permettent d'enrichir le roman. De plus, l'alternance de point de vue entre Zelda et Julie au fil des chapitres est fort plaisante. Sans oublié l'attachement extrême que l'on développe envers les personnages qui sont tous extraordinaires, possédant chacun leur propre personnalité. Même si le style de l'auteure ne m'a pas convaincu ainsi que la fin trop prévisible à mon goût, j'ai malgré tout passé une superbe lecture.


« L'instant est précieux. Infiniment plus ordinaire qu'un diamant,                     et infiniment plus précieux. »




L'avis de Mathilde, ma partenaire :



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Je vous remercie pour votre réaction ♡