dimanche 25 mai 2014

Kathryn Stockett, "La couleur des sentiments".


Auteur:   Kathryn Stockett
Titre:   La couleur des sentiments
Editions:   Actes Sud
Nombre de pages:   526
Note:   9,5/10
Coup de coeur ♥

Quatrième de couverture

     Chez les Blancs de Jackson, Mississippi, ce sont les Noires qui font le ménage, la cuisine, et qui s'occupent des enfants. On est en 1962, les lois raciales font autorité.
Une jeune bourgeoise blanche et deux bonnes noires. Personne ne croirait à leur amitié; moins encore la toléreraient. Pourtant, poussées par une sourde envie de changer les choses, malgré la peur, elles vont unir leurs destins, et en grand secret écrire une histoire bouleversante.


Mon avis

    Pour commencer, je remercie chaleureusement Livraddict ainsi que les Editions Actes Sud de m'avoir permis de découvrir cet ouvrage qui me faisait tant envie, cartonné et relié en collection collector qui plus est. Un sublime objet-livre ! Et je peux vous assurer que l'histoire l'est tout autant ! Ce roman nous parle de la condition des Noirs, plus particulièrement des bonnes noires travaillant au service des Blancs, dans les années 60 à Jackson, Mississippi. Les Noirs sont considérés comme les rebuts de la société, la discrimination et les lois raciales font rage à cette époque.

    Nous découvrons trois personnages en particulier: Aibileen, une bonne noire âgée d'une cinquantaine d'années, qui a appris restée discrète et à refouler ses sentiments. Minny, une autre bonne noire au caractère explosif et qui parfois agit de manière insolente. Et pour finir, Skeeter, une jeune femme Blanche, passionnée d'écriture, voulant changer les choses, militant pour la paix et l'égalité. Toutes les trois vont s'unir pour rédiger une histoire ayant pour but d'améliorer la vision des choses, de faire comprendre aux gens de quelle façon se déroule l'existence, le quotidien d'une bonne noire au service d'une famille blanche. Une magnifique amitié entre ces trois femmes va naître, contre toute attente, brisant tous les préjugés.

     La première chose qui m'a frappée dès les premières lignes fut la simplicité du style, des mots. On a le sentiment que l'auteure se retire pour laisser place exclusivement à ses personnages, les laissant librement s'exprimer à leur façon, sans exagération. Ce qui rend l'histoire d'autant plus familière, naturelle et véritablement bouleversante. En effet, les protagonistes principaux sont terriblement touchants. On ne ressent aucune difficulté à s'attacher à eux. On suit leur évolution au fil des pages. De plus, la narration alternée, chapitre après chapitre, est plus qu'appréciable car cela nous permet de découvrir le point de vue de Skeeter, Aibileen ainsi que Minny. Trois femmes extraordinaires ayant chacune leur propre personnalité. Ensuite, à l'opposé, la rage s'empare de nous à certains moments envers quelques autres personnages. Je pense notamment à Miss Hilly, une femme blanche absolument détestable tenant des propos abominables envers les Noirs, les considérant comme des moins que rien.

    Découvrir la condition de vie des Noirs à cette époque m'a ébranlée, bousculée. Ils sont martyrisés, vivent dans la peur. Ils sont obligés de se taire, s'interdisent de s'exprimer sous peine de sanctions atroces. Les terribles différences qui existent entre Noirs et Blancs m'a parfois donné la nausée. Un sentiment de révolte m'envahissait ! Cependant le côté politique de ce roman n'est pas prépondérant. L'auteure reste impartiale sur le sujet. Un sujet d'ailleurs qu'elle connait à merveille étant donné qu'elle a vécu à Jackson, et a elle-même eu une bonne qu'elle appréciait énormément. D'ailleurs, ce livre est un hommage à cette dernière.  

    J'ai beaucoup apprécié le fait que les longueurs dans ce livre soient quasi inexistantes. Bien entendu, l'auteure prend son temps afin de développer l'atmosphère, l'environnement de l'histoire. Elle pose calmement le contexte, nous laissant doucement nous familiariser avec les personnages. 
   Cependant, j'ai trouvé certains chapitres plutôt longs, ce qui peut éventuellement ralentir le rythme de la lecture. De plus, il m'arrivait de m'égarer entre passé et présent car la transition entre les deux laissait parfois à désirer. Voici les deux uniques écueils que j'ai pu relever dans ce livre, mais qui ne lèsent pas la lecture pour autant.

    En conclusion, comme vous avez pu le deviner, ce livre est un énorme coup de cœur ! Il s'agit d'un incontournable à lire au minimum une fois dans sa vie. Un récit poignant, bouleversant qui dénonce parfaitement la condition des Noirs dans les années 60 où les lois d'intégration et la tolérance n'existent pas. A lire sans hésitation !


L'avis de Roxane, ma partenaire :


4 commentaires:

  1. J'avais adoré le film, du coup pourquoi ne pas lire le livre ? Il a l'air tout aussi bien ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les deux se valent parfaitement, tu peux sans problème découvrir le récit :)

      Supprimer
  2. On m'a beaucoup conseillé ce livre et ta chronique me donne envie de le lire, alors je vais finir par me décider! :)

    RépondreSupprimer

Je vous remercie pour votre réaction ♡